Les gens prêtent peu d’attention à ce qu’ils boivent avec leurs médicaments. Ils les prennent souvent avec le premier verre qu’ils ont sous la main. Malheureusement, nous ne sommes pas conscients des effets de la combinaison des produits pharmaceutiques avec les ingrédients contenus dans les boissons que nous buvons.

Médication : privilégiez l’eau plate

Il est indiqué sur la notice de nombreux comprimés, qu’ils doivent être pris avec une quantité suffisante de liquide. Pourtant, cette information n’est pas tout à fait claire et peut soulever de nombreux doutes. Beaucoup d’entre nous ne réalisent pas que ce que nous buvons pendant la prise d’un médicament a un impact majeur sur les résultats obtenus. En effet, cela détermine l’absorption des composants d’un produit pharmaceutique et les éventuelles réactions qu’il peut avoir avec les ingrédients de la boisson.

De ce fait, l’eau plate, bouillie et à faible teneur en minéraux est l’idéale pour la prise de médicaments, de vitamines ou de compléments alimentaires. En outre, il est vivement conseillé d’en boire environ 200 à 250 millilitres, et non la « gorgée » proverbiale comme beaucoup d’entre nous le font. Néanmoins, cette quantité dépend du groupe auquel appartient le médicament. En effet, certains médicaments sont très solubles dans l’eau, tandis que d’autres le sont moins.

Que faut-il éviter pendant la prise de médicaments ?

Il existe toute une liste de liquides qui ne doivent pas être associées à des médicaments. On peut citer, par exemple, le café ou le thé que beaucoup d’entre nous prennent le matin. Ils neutraliseront les effets de certains produits pharmaceutiques. Par conséquent, Il vaut la peine de limiter votre consommation de caféine pendant votre traitement. Pour le thé, nous tenons à souligner que vous devriez éviter les infusions qui peuvent complètement empêcher l’absorption. Il en va de même pour les contraceptifs : les infusions indiquées dans la notice doivent être exclues de votre alimentation.

Le lait n’est pas non plus adapté à la prise de médicaments. En effet, sa combinaison avec certains ingrédients peut affaiblir leur effet antibactérien. De même, les jus ou autres boissons sucrées ne sont pas recommandés. Leur acidité rend l’absorption des composants des médicaments difficile. Les agrumes sont particulièrement déconseillés car ils présentent un risque de complications diverses. Éventuellement, aussi évident qu’il soit, nous tenons à souligner que les médicaments et l’alcool ne doivent pas être combinés.

Prendre des médicaments avec les repas

Il est également important de combiner les médicaments avec les repas. Toutefois, certains doivent être pris à jeun, généralement, environ 30 minutes avant un repas. Pour d’autres, « à jeun » signifie 2 heures avant le petit-déjeuner. C’est surtout le cas des médicaments thyroïdiens. Pourtant, ces étapes sont nécessaires pour s’assurer que tous les ingrédients sont correctement absorbés par notre corps. En effet, les repas peuvent bloquer l’absorption de ces ingrédients. Néanmoins, il convient de prêter attention à la nourriture afin d’éviter l’irritation de la muqueuse gastrique et les vomissements.

Une médication adéquate est très importante pour obtenir les effets escomptés de la pharmacothérapie. N’oubliez pas de lire attentivement les informations contenues dans la notice.